Si j’avais su qu’j’étais poète

                                        Suis poète

                               Si j’avais su qu’j’étais poète

     Si j’avais su qu’j’étais poète,    J’aurais pas bossé à l’usine,

     J’aurais roulé en limousine.

      Si j’avais su qu’j’étais poète,     J’aurais ouvert un magasin,

Où j’aurais vendu  mes quatrains. Si j’avais su qu’j’étais poèteJ’aurais crié révolution,

Tout en amassant du pognon.

Si j’avais su qu’j’étais poète,J’aurais pleuré à la télé,

Mon image je l’aurais soigné. Si j’avais su qu’j’étais poète,Vous m’auriez vu les fesses à l’air,

Dans les pages d’un hebdomadaire.

Si j’avais su qu’j’étais poète,J’aurais trouvé de bonnes raisons,

De communiquer d’cette façon. Si j’avais su qu’j’étais poète,Je s’rais parti au Kosovo ,

Le temps de faire une vidéo.

Si j’avais su qu’j’étais poète,J’en aurais raconté des fables,

J’aurais vendu mon âme au diable. Si j’avais su qu’j’étais poète,J’aurais hurlé paix sur la terre,

Tout en pointant mon révolver.

Si j’avais su qu’j’étais poète,Je serais mortell’ment malade,

Pour qu’on m’édite dans la pléïade. Mais heureus’ment suis pas poète,Je suis juste un petit prolo,

Même si je me prend pour Hugo.

Mais heureus’ment suis pas poète,

Je suis juste un petit prolo,

Même si je suis Victor Hugo.

                
                      Jean-Pierre Georget

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Google

essai